vendredi 30 octobre 2009

Un Dernier Pour la route

Un Dernier Pour la Rue, après 13 ans de présence sur scène, avant de prendre la route qui se continuera en naufrages et en gaudrioles.

En 93, Dans le Fanzine Bakalao, à propose de la présence des synthés au début de la tournée du dernier, Spi répondait
"Le sampler va étre ce que la guitare électrique a été au Rock’n’Roll. Ca ouvre des possibilités de son que ne pourra jamais te donner une guitare..."


OTH - 1992 - Un Dernier Pour la Rue (live)

1. Les révoltés du bloc B (3:25)
2. Les araignées ne dorment jamais (2:36)
3. Issue de secours (3:09)
4. Totem (5:09)
5. Garçons sauvages (4:23)
6. Ecole de la rue (2:43)
7. Coeur de chien (2:22)
8. Explorateur (3:40)
9. François fils de joie (3:16)
10. Quand on a que la haine (4:59)
11. Petite soeur (3:41)
12. Passion et subversion (4:29)
13. Parceque ça nous plait (2:51)
14. Showman (2:33)
15. Le rap des rapetou (3:17)
16. Température (5:05)



2 commentaires:

grossebourse a dit…

Après écoute de l'album, je reste plutôt déçu par la voix ultra molassone du chanteur sur ce live.
On croirait qu'il est dépossédé de toute énérgies.
Malgré tout, j'ai pu découvrir quelques chansons que je ne conaissais pas . Merci:P

Edouard a dit…

C'est une critique qui revient souvent pour les oth. apparemment, il vaut mieux les voir sur scene... mais les oth ne sont plus, à part quelques reformations rares,