dimanche 17 mai 2009

Chansons pour le vietnam 1961

Simone Bartel a chanté les poètes, l'amour, la dérison et aussi les révolutions... Beaucoup de ses interprétations se sont dispersées aux quatre vents et seuls les disques demeurent...C'est une artiste engagée et pourrait-on dire libertaire.
Pour agrémenter un petit voyage au sein de l'asie, je vous invites à écouter ces morceaux de 1961, en pleine guerre du vietnam, précédé par la guerre d'indochine (terminé en 1954).


Pourquoi chanter la lutte du peuple vietnamien? On a l'habitude de considérer que chanter est futile, et que cela éloigne des questions les plus brûlantes de notre époque. La chanson commercialisée, en effet, n'a souvent que de lointains rapports avec le monde actuel. Mais il est un autre courant, celui de la chanson politique, moyen de combat et encouragement à l'action pour le mouvement ouvrier. C'est à ce courant qu'appartiennent les "chansons pour le viet-nam" composées par J. Baumgarten et chantées par Simone Bartel. Elles sont un instrument irremplaçable pour manifester nottre opposition à l'impérialisme et notre solidarité avec le peuple vietnamien.

Simone Bartel - 1961 - Chansons pour le vietnam

1. Comme l'écrit l'AFP (1:51)
2. Fille du Vietnam (3:08)
3. Jim and John (1:54)
4. L'assistance américaine (1:28)


1 commentaire:

grossebourse a dit…

grossebourseUn pur régal. Une voix forte, belle et puissante. Des grésillements, un piano, une voix, des mélodies d'antan, c'est super !
Par contre j'ai pas compris au final si elle crachait sur la guerre parce que par exemple dans "comme l'écrit l'AFP", elle dénonce tous ces enfants morts au nom du dollar (de la guerre quoi) et en même temps, dans "Jim and John", elle appelle les hommes à partir en guerre :
"la guerre il faut la faire, le soleil sur le cou, ramper dans les rizières et la boue jusqu'au genoux"
Puis ensuite elle dit "jim and john , qui tuez vous ?"

J'ai l'impression qu'en faite son discours est assez subtil et, probablement engagé !
Non ?