vendredi 4 avril 2008

Mystery - Nouveau Nez


“Mystery” qui présente un metal-fusion moins rédhibitoire que les béotiens ne pourraient le craindre, un genre à découvrir peut-être par curiosité : il y a une musique et des paroles que l’on distingue derrière les riffs agressifs et métalliques. Un méchant Hardcore dominé par une rythmique distordue, suffisamment rodé sur une scéne pour que le résultat soit payant
[...]
Par la volonté forte de son directeur d’en faire un lieu de vie culturelle et de promotion musicale, avec des locaux réaménagés dont une scène dédiée tout spécialement au rock (le café-concert Luther-Allison), le CAC G. Brassens remporte le pari aujourd’hui d’être une référence de plus en banlieue, de ces petites scènes d’où émergent les talents. S’il fallait définir cette scène ? “Elle est plus métissée qu’avant, plus riche de toutes les différentes influences culturelles du Mantois. Elles se croisent ici” explique-t-on au CAC G. Brassens. Le métissage musical, nous aurons l’occasion d’en reparler.
[ Journal ]


Mystery - 2000 - Nouveau Né

1. Il parlait avec Lui même (4:14)
2. Test A (3:45)
3. L'âge du métissage (4:35)
4. Paranoia (1:58)
5. Pas d'message (2:34)
6. Tripstar (4:22)
7. Toujours plus (2:20)



2 commentaires:

didier a dit…

Thanks man
DiD

didier a dit…

Comme prevu le site fuzzy
http://totallyfuzzy.blogspot.com/